Sommaire

De format réduit, le lave-mains est utilisé par les particuliers et les collectivités pour ajouter un point d'eau en intérieur comme en extérieur. Autonome, il n'a  besoin ni d'arrivée d'eau, ni d'évacuation, ni d'électricité. On vous dit tout sur cet équipement très appréciable en différents lieux.

Lave-mains autonome : les avantages et les inconvénients

Le lave-mains autonome offre instantanément un point d'eau là où vous en avez besoin, pour une réception par exemple, mais aussi dans le domaine médical ou sur les marchés, les salons, etc.

Facilement déplaçable grâce à des roulettes et généralement grâce à un arceau formant une poignée dans sa partie supérieure, il ne nécessite pas de travaux d'installation.

Pour fournir de l'eau à volonté sans être raccordé, le lave-mains autonome est équipé de deux réservoirs (de contenance différente selon les modèles), l'un destiné à l'alimenter en eau, l'autre à récupérer l'eau usée, tous deux solidement maintenus par un système amovible afin de ne pas risquer de renverser leur contenu lors de déplacements.C'est une pompe à pied qui pompe l'eau du réservoir pour la distribuer, dispensant le lave-mains autonome de tout branchement électrique ou même de pile. Il ajoute parfois un espace de rangement dans la partie qui n'est pas occupée par les réservoirs.

Le principal inconvénient du lave-mains autonome est lié à la contenance limitée de ses réservoirs, qui doivent être régulièrement rempli pour l'un, vidé pour l'autre.

Lire l'article Ooreka

 

Lave-mains autonome : le bon choix

Matériaux

Si le lave-mains classique est disponible en céramique, PVC, verre, bois ou même marbre pour les plus sophistiqués et les plus onéreux, le lave-mains autonome est généralement en inox (ou acier inoxydable). La légèreté de ce matériau est en effet idéale pour sa mobilité. Mais l'inox est aussi résistant et par définition inoxydable. Particulièrement résistant aux chocs et à la corrosion, c’est un matériau recyclable et très hygiénique puisqu’il ne retient pas la saleté, évitant ainsi la propagation des bactéries et de certaines maladies. Côté entretien, un détergent doux ou même du vinaigre blanc suffisent.

L’inconvénient de l’inox est principalement esthétique, puisqu’il se raye facilement et que les traces de doigts sont assez visibles.

Options supplémentaires

Si les modèles de base sont dépouillés de tout habillage, laissant apparents les réservoirs, certains modèles de lave-mains autonomes ajoutent différentes fonctionnalités et options : un dosseret postérieur pour éviter les projections d'eau, un distributeur de savon intégré et automatique fonctionnant à piles, un distributeur d'essuie-mains (ou de gants, de masques, etc.) ou encore une poubelle amovible.

Lire l'article Ooreka

Lave-mains autonome : les prix et les points de vente

Le prix d'un lave-mains autonome dépend de ses dimensions, matériaux, spécificités et du fabricant.

Comptez de 100 € pour les modèles les plus simples avec réservoirs apparents, et jusqu'à plus de 800 € pour les modèles avec habillage et options supplémentaires.

Vous trouverez des lave-mains inox dans les magasins de bricolage, dans les enseignes spécialisées et sur internet.

Lavabo & vasque

Lavabo & vasque : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur les modèles, la pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide