Sommaire

Plus élégant que des lavabos et moins encombrant qu'un meuble, le plan vasque suspendu amène déco et design dans la salle de bain. Si le lavabo sur colonne a un aspect rétro qui peut encore trouver sa place dans quelques salles d'eau, le désir de modernité esthétique mais aussi la réduction des surfaces poussent à un aménagement beau et rationnel libérant de l'espace. Le plan vasque suspendu se décline en de nombreux matériaux, versions, formes et coloris.

Principe et déclinaisons du plan vasque suspendu

L'appellation plan suspendu signifie qu'à la place d'un dessus de meuble, le plan de toilette est fixé au mur comme une étagère. Pas de meuble ou de pied pour le supporter car sa fixation le maintient au mur, mais avec toutes les possibilités d'utiliser comme on le souhaite l'espace sous le plan : vide donc aérien, ou meublé donc utile.

La vasque ou souvent les vasques sont aménagées dans le plan, comme creusée(s) et non posée(s). Pas d'élévation donc davantage de finesse pour libérer le regard et beaucoup plus d'espace vers les tablettes et le miroir.

Le plan vasque suspendu est ainsi un ensemble compact, esthétique et pratique regroupant dans l'épaisseur d'une étagère murale une ou deux vasques creusées que l'on peut équiper d'une robinetterie moderne pour le plus bel effet.

 

Le nombre de vasques

Un plan vasque reçoit en général une ou deux vasques aménagée(s) dans l'épaisseur du plan. On distingue principalement la large vasque unique qui couvre toute la longueur du plan, les deux vasques symétriques qui s'en partagent la longueur et la vasque qui n'en occupe qu'une partie afin de libérer un espace plan pour y poser des éléments de toilette.

Forme et dimension des vasques

Tous les créateurs ou presque ont donné libre cours à leur imaginaire et ainsi quasiment toutes les formes et profondeurs de vasque(s) sont disponibles. Il y a des vasques peu profondes ou très creuses, larges ou étroites, carrées, rectangulaires, rondes ou ovales, en goutte d'eau, en larme.

La plupart des dimensions standard des lavabos et meubles de salle de bain se déclinent en plan vasque suspendu. On trouve des lave-mains (40 cm à 50 cm de large), des vasques uniques étroites (60 cm environ) et des vasques uniques ou doubles en 100 cm, 120 cm ou 140 cm. La profondeur du plan vasque (distance entre le bord extérieur et le mur) est généralement de 40 cm à 50 cm.

Matériaux et accessoires

C'est en fonction du matériau que l'on dispose d'une gamme large ou étroite de structures et de coloris. Faïence, grès ou porcelaine, matériau de synthèse ou verre permettent des structures très différentes avec presque tous les coloris.

Rarement livrée avec le plan vasque suspendu, la robinetterie classique ou moderne s'installe sans problème sur un plan vasque suspendu car celui-ci ne génère pas de contrainte comme la hauteur de bec et la longueur du nez pour surplomber la vasque. Parfois pré-percé, un plan vasque peut accueillir un ou deux robinets, mitigeurs ou mélangeurs que l'on peut harmoniser facilement.

Sécurité et précautions d'achat d'un plan vasque suspendu

Principes de sécurité d'un plan vasque suspendu

La sécurité doit être la première préoccupation avant même l'esthétique d'un plan vasque suspendu. Parce qu'il est fixé au mur comme une étagère, le plan vasque suspendu peut être source d'accident si un enfant se heurte à l'un de ses angles. Un matériau de synthèse absorbe alors mieux l'énergie du choc qu'un matériau dur comme la faïence, le verre ou le grès. Toutefois, on peut choisir d'acquérir un plan vasque suspendu avec tringle sèche-serviettes ou une console bien étudiée en-dessous, à moins de placer un meuble voire une étagère sous le plan vasque afin de protéger l'accès sous le plan. Des enfants plus grands peuvent chercher à prendre appui sur le plan vasque suspendu alors que celui-ci n'est pas conçu pour en supporter la charge. Il est possible alors d'ajouter des pieds discrets à un plan vasque suspendu afin de renforcer sa stabilité avec un appui au sol. Dans tous les cas, la fixation doit avoir été prévue d'origine par le fabricant qui engage sa responsabilité si les conseils de pose ont été respectés. Il faut alors privilégier les plans vasques suspendus ayant bénéficié des normes nationales (NF) ou européennes (CE) plutôt que des provenances exotiques.

À vérifier avant d'acheter un plan vasque suspendu

Avant l'achat, quelques précautions sont à prendre, notamment en ce qui concerne la présence ou l'absence de trous destinés au passage éventuel de la robinetterie (murale ou à poser), la présence d'un trop-plein de remplissage de vasque (existant visible, existant masqué ou sans trop-plein) et la présence ou la disponibilité des évacuations d'eau (siphon, bonde manuelle ou automatique, diamètre).

Même si la hauteur d'un plan vasque au-dessus du sol (85 cm environ) peut être adaptée à la morphologie des utilisateurs, la pose se fait en suivant scrupuleusement les consignes du fabricant. Le nombre d'équerres à fixer au mur ainsi que leur écartement doivent être respectés tout comme le nombre et l'emplacement des fixations des équerres ou de la console porteuse.

Comment fixer un plan vasque suspendu ?

Selon les indications du fabricant, il faut fixer d'abord au mur la console et/ou les équerres murales qui viendront supporter le plan vasque. La hauteur de traçage sur le mur du niveau horizontal auquel seront fixées les équerres ou la console doit prendre en compte la hauteur souhaitée pour le plan vasque mais aussi l'épaisseur de celui-ci.

Les perçages du mur seront ensuite faits à la perceuse ou au perforateur selon les cotes ou le gabarit fournis par le fabricant. En fonction du type de paroi (pleine ou creuse) avec ou sans isolant, on utilise alors des chevilles classiques, à expansion ou pour parois creuses, dont la résistance au poids et à l'arrachement est dimensionnée pour le poids du plan vasque.

On fixe alors les équerres ou la console au mur grâce à la visserie généralement fournie ou à l'aide des boulons des chevilles pour paroi creuse. Une fois la console ou les équerres vissées au mur, le plan vasque peut être alors posé sur les équerres ou la console, avec éventuellement un système de fixation et/ou des patins anti-glisse à insérer entre le plan vasque et son support.

Robinetterie et évacuation peuvent alors être posées. Le(s) robinet(s) s'insére(nt) dans les trous pratiqués dans le plan vasque, à moins d'utiliser des robinets muraux déjà installés. L'évacuation comprend la bonde à visser en fond de vasque avec parfois le raccordement du trop-plein de vasque, puis le raccordement de la bonde au siphon puis celui du siphon au tuyau d'évacuation PVC.

Le branchement des flexibles du robinet effectué (vérifier la position de l'eau chaude et de l'eau froide) par des raccords à visser, le plan vasque sera totalement fonctionnel une fois réalisée au joint silicone l'étanchéité entre le plan vasque et le mur auquel il est fixé.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Le prix d'un plan vasque suspendu

Le prix d'un plan vasque suspendu va dépendre de ses dimensions puis de la technicité du matériau et enfin du design du plan vasque suspendu puis de sa console.

À moins de 200 €, on trouve déjà des lave-mains suspendus (droit ou en angle) et quelques plans vasque suspendus, généralement en mono-vasque.

C'est entre 300 € et 500 € que l'on trouve la plus grande gamme de plans vasques suspendus. Le haut de gamme des fabricants traditionnels va aisément jusqu'à 800 €, voire plus.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Lavabo & vasque

Lavabo & vasque : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur les modèles, la pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Meuble et plan de vasque

Sommaire

Meubles de lavabo et de vasque

Meuble sous vasque Matériaux des meubles de lavabo

Plan de toilette pour vasque

Plan de vasque

Ces pros peuvent vous aider