Sommaire

Plus moderne que le lavabo, la double vasque permet de disposer de deux points d'eau. Elle prend de nombreuses formes et est disponible en différents matériaux. Attention, elle nécessite un peu plus d'espace qu'un lavabo unique !

Qu'est-ce qu'une double vasque ?

Les deux vasques sont partie intégrante d'une meuble ou d'une planche (plan vasque) sur lequel elles sont posées ou encastrées. Lorsque la double vasque est intégrée à un meuble, elle permet également de profiter d'un espace de rangement.

La double vasque nécessite un espace assez vaste dans votre salle de bain. Si vous souhaitez l'intégrer à un meuble, il faudra que ce dernier fasse 1,20 m minimum en longueur. Attention, une double installation est également nécessaire : deux siphons et deux robinets.

 

Avantages et inconvénients d'une double vasque

Atouts

Disposer de deux vasques offre de nombreux avantages.

  • Esthétique, la double vasque habille le mur de la salle de bain et devient l'un de ses éléments de décoration principaux en autorisant de nombreux aménagements design. Elle est généralement surmontée d'un grand miroir (ou de deux miroirs indépendants), ce qui a pour effet d'agrandir visuellement la pièce.
  • Pratique, la double vasque permet à deux membres de la famille d’avoir chacun accès à un point d’eau. Chacun peut également disposer de son espace de rangement pour ses accessoires de toilette.

Limites

Mais la double vasque nécessite un espace suffisant dans la salle de bain. À titre indicatif, un meuble double vasque standard mesure de 1,20 à 1,35 m de longueur. Il faut également prévoir une double robinetterie et deux siphons, qui sont à raccorder à une seule évacuation.

Quel matériau privilégier pour une double vasque ?

La double vasque se décline en différentes formes (carré, rectangulaire, ronde, ovale), généralement choisies à l'identique.

De même pour son matériau qui influencera son esthétique, mais aussi sa résistance aux chocs et aux rayures, sa facilité d'entretien, ainsi que son prix.

Les matériaux faciles d'entretien

  • La céramique ou grès émaillé est le matériau le plus classique et répandu en raison de son coût attrayant, de sa résistance, de sa durabilité et de sa facilité d'entretien.
  • La résine cumule résistance, durabilité et stabilité, mais est bien plus onéreuse et se montre sensible aux rayures et aux chocs. Elle peut en revanche imiter d'autres matériaux comme le bois, le béton, l'ardoise, ou le cuir.
  • Les matériaux composites, comme le Toplax®, le Biocryl® ou le Quaryl®, limitent la formation de calcaire, mais sont aussi plus onéreux.
  • La lave émaillée est aussi esthétique que résistante aux chocs et aux rayures. Elle s'entretient d'un simple coup d'éponge, mais son coût est élevé.
  • Le béton (le plus souvent ciré), à l'aspect moderne, est résistant et durable, mais lui aussi d'un prix élevé.

Les matériaux d'entretien plus délicat

  • L'acrylique est lisse, léger, mais assez onéreux et facilement rayable. Attention, ce matériau craint les détergents trop agressifs.
  • Le bois, choisi dans des essences naturellement imputrescibles comme le teck ou l'ipé, est chaleureux et naturel, mais doit être soigneusement entretenu.
  • L'Inox (acier inoxydable), léger et design, est particulièrement résistant aux chocs et à la corrosion. C'est un matériau recyclable et hygiénique, puisqu'il ne retient pas la saleté, évitant ainsi la propagation des bactéries et de certaines maladies. Mais il se raye facilement et les traces de doigts sont visibles.
  • La pierre naturelle, esthétique et noble, est aussi lourde et fragile, et elle nécessite un entretien soigneux.
  • Le verre ajoute une touche d'originalité et de transparence, mais le calcaire y laisse des traces.

L'installation d'une double vasque

Séparée ou monobloc ?

La double vasque peut être formée de deux vasques séparées ou d'un seul bloc dans lequel deux vasques sont creusées et sont prolongées par un plan de toilette. La différence entre les deux est avant tout affaire de goût.

Posée ou encastrée ?

La double vasque peut être posée ou encastrée, selon l'esthétique souhaitée.

Posée sur un meuble ou sur un simple plan vasque, la double vasque offre un design plus aérien. Attention cependant à ce que le meuble ou le plan puisse supporter son poids, forcément plus important du fait de sa taille, et dépendant du matériau dont elle est constituée. Si la vasque double est en pierre par exemple, son poids (hors meuble) peut ainsi dépasser les 60 kg !

Encastré dans un meuble, l'ensemble occupera un grand volume, mais offrira une solution de rangement non négligeable.

Règles d'aménagement

Certaines règles d'aménagement sont à respecter pour que la salle de bain reste accueillante et fonctionnelle. La distance minimale de dégagement à prévoir devant la double vasque doit ainsi être de 60 cm, tandis que la hauteur d'installation est généralement de 85 cm.

La robinetterie

Vous aurez le choix entre trois types de robinets :

  • Le mélangeur est le plus simple des robinets. Il est composé d'une poignée commandant l'eau froide et d'une autre pour l'eau chaude. S'il est bon marché en lui-même, la bonne température doit être trouvée en actionnant les deux commandes, ce qui entraîne un gaspillage d'eau.
  • Le mitigeur simple est le seul robinet où une unique manette, activée horizontalement, permet de régler à la fois le débit et la température. Une main suffit pour l'utiliser, mais le réglage de la température est imprécis.
  • Le mitigeur thermostatique est doté de deux poignées, l'une pour régler le débit, l'autre la température. C'est le plus onéreux, mais aussi celui qui permet de garder une température d'eau constante, même en cas de baisse de pression.

Prix et points de vente

Vous trouverez des doubles vasques dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Leur prix dépend de leurs dimensions, de leur matériau et du fabricant. Comptez de 50 € environ pour une vasque en céramique à poser ronde de 41 cm de diamètre (à multiplier par deux donc), jusqu'à plus de 1 000 € pour un plan double vasque en pierre. Pour la robinetterie, prévoyez de 20 € environ pour un mélangeur à plus de 100 € pour un robinet mitigeur thermostatique.

Lavabo & vasque

Lavabo & vasque : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur les modèles, la pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide