Sommaire

Lavabos et vasques sont disponibles en différentes formes (carré, rectangulaire, rond, ovale, etc.), matériaux (céramique, acrylique, béton, résine, bois, verre, lave émaillée, pierre, etc.) et dimensions (les plus courantes variant de 50 à 90 cm, bien qu’il existe des mini-formats et des tailles XXL pour s'adapter à toutes les tailles de salle de bain). Le choix entre l’un et l’autre sera donc avant tout affaire de goût et de contraintes d’implantations.

Les atouts et limites du lavabo

Indémodable, le lavabo peut être encastré, suspendu ou sur colonne pour un aspect rétro.

Le lavabo colonne

Sur colonne, c'est le plus classique des lavabos, même si une grande nuance de coloris et les nouveaux matériaux font souffler un vent de modernité.

Avec son design épuré, le lavabo colonne (également appelé lavabo totem lorsqu'il est décliné dans une forme plus moderne) permet de dissimuler joliment les canalisations. 

Côté inconvénients, le lavabo colonne n'offre pas d'espace de rangement puisqu'il est impossible de glisser un meuble sous le sanitaire. Selon le matériau choisi (céramique par exemple), il faudra tenir compte de son poids assez important. Son aspect est résolument rétro.

Lire l'article Ooreka

Le lavabo encastré

Encastré dans un meuble, le lavabo offre à la fois un point d'eau et un espace de rangement, optimisant ainsi l'espace tout en dissimulant les canalisations. Souvent moins lourd qu'un lavabo colonne, et reposant directement sur le meuble, il ne nécessite pas une paroi capable de supporter son poids contrairement à un lavabo suspendu.

Le lavabo encastré dans un meuble occupe en revanche un certain espace au sol, ce qui peut poser problème dans une petite salle de bain.

Le lavabo suspendu

Suspendu, le lavabo est fixé soit directement au mur par des tiges filetées vissées dans des chevilles, soit sur une console.

D'un aspect contemporain, il libère l'espace au sol tout en facilitant le nettoyage. Il favorise également la circulation tout autour du lavabo et est donc particulièrement adapté aux personnes en fauteuil roulant ou à mobilité réduite. Il existe également des modèles d'angle, ce qui est pratique dans un espace réduit qu'on souhaite optimiser au maximum.

Parmi ses inconvénients, il est à noter que le lavabo suspendu n'offre pas d'espace de rangement, à moins de glisser un meuble en dessous. En l'absence de ces derniers, la tuyauterie reste visible, ce qui n'est pas toujours très esthétique. Attention, la paroi ou le mur sur lequel le lavabo est suspendu doit être capable de supporter son poids, plus ou moins important en fonction du matériau choisi.

Lire l'article Ooreka

Les atouts et limites des vasques

Souvent plus design que les classiques lavabos, les vasques contribuent à mettre en valeur le meuble ou le plan sur lequel elles sont posées ou encastrées. Disponibles en différentes formes et dimensions, on en trouve pour tous les budgets, en fonction de leur format et du matériau choisi. Leur prix débute autour de 30 € pour les plus petites, contre 50 € environ pour un lavabo. Mais attention, contrairement au lavabo qui peut être suspendu, la vasque ne peut pas être indépendante et sera donc obligatoirement posée ou encastrée dans un plan vasque ou un meuble.

Lire l'article Ooreka

Vasque à poser

Facile à installer, la vasque à poser s'installe sur un simple plan vasque ou sur presque n'importe quel meuble de salle de bain. Elle offre un design aérien et participe à la décoration de la pièce.

En fonction de sa forme et de son matériau, elle peut être plus difficile à entretenir qu'un modèle encastré. Attention également à ce que le meuble ou le plan puisse supporter son poids, s'il s'agit d'un modèle en pierre par exemple.

Lire l'article Ooreka

Vasque à encastrer

Encastrée dans un meuble, la vasque s'installe encore plus facilement qu'une vasque à poser. Elle s'installe soit par-dessous, le rebord prolongeant naturellement les lignes du meuble, soit par-dessus, le rebord étant alors surélevé par rapport à la surface du plan. L'ensemble vasque à encastrer et meuble occupera plus de volume qu'une vasque posée sur un plan, mais offrira un espace de rangement non négligeable dans une pièce où l'espace est souvent compté. L'entretien est facilité.

La vasque à encastrer offre un design plus classique que la vasque à poser, qui se rapproche plus de celui du lavabo.

Prix et points de vente des lavabos et vasques

Vous trouverez des lavabos et vasques dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Comptez :

  • De 50 € pour un lavabo colonne en céramique à plus de 500  pour un lavabo totem en résine ;
  • De 50 € pour un lavabo encastré en céramique à plus de 400  pour un modèle en pierre, hors prix du meuble ;
  • De 50 € pour un lavabo suspendu petit format en céramique à plus de 500  pour un modèle grand format en pierre ;
  • De 40 € pour une vasque ronde en céramique à poser à plus de 400  pour un modèle en verre ou en bois ;
  • De 30 € pour une vasque ronde en céramique de petites dimensions à plus de 300  pour un modèle en résine colorée.
Lavabo & vasque

Lavabo & vasque : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur les modèles, la pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider